Les Assises 2013 de l'AFIGESE PDF
Index de l'article
Les Assises 2013 de l'AFIGESE
Pré-programme
Le Prix de l'Innovation Financière 2013
Accès au Centre des Congrès de Reims
Inscriptions
Toutes les pages

L’AFIGESE organise les XVIIIèmes Assises de la fonction financière, du contrôle de gestion et de l’évaluation des politiques publiques les 26 et 27 septembre 2013 au Centre des Congrès de Reims.

Véritable temps fort pour les professionnels des collectivités territoriales, cet événement sera l’occasion de débattre autour de la thématique générale : « Les réformes et les réorganisations au secours du service public local ? ». Les deux journées seront jalonnées de nombreux moments d’échange à travers notamment cinq ateliers, une table ronde et un forum « Groupes de travail et actualité ». Les Assises 2013 seront également l’occasion de remettre le Prix de l’Innovation Financière primant des initiatives innovantes de collectivités territoriales.

 

Téléchargez le programme

 

 

 

 

Les réformes et les réorganisations

 

 

 

au secours du service public local ?

 

 

Edito du Président

Depuis plus de 30 ans, la légitimité et la réussite de l’action du secteur public local se sont affirmées comme des réalités que personne n’ose contester. Plus des trois quarts des investissements sont portés par le secteur public. Les transferts continus de compétences toujours mal compensés pour certains, non avoués pour d’autres, ont permis aux collectivités territoriales de développer un vrai savoir-faire partagé, tiré de la diversité des collectivités. Ce poids considérable, y compris en matière d’emploi et d’impact économique, souligne, à l’occasion de la crise financière qui dure, la difficile question du management global des finances publiques dans leur ensemble.

 

C’est ainsi que les initiatives gouvernementales en matière de temps scolaire illustrent une des nombreuses contradictions de cette gestion partagée. Cette contradiction se manifeste également en matière financière, où l’asphyxie de l’Etat-providence cohabite difficilement avec la bonne santé financière des collectivités locales et ses 40 milliards d’épargne dégagée en moyenne annuellement.

 

Le temps de l’effort partagé déclaré est maintenant une évidence et les collectivités sont désormais mises à contribution. Mais cet exercice est difficile : c’est d’abord une première rupture avec la tradition de quête continue de qualité du service public local, jamais remise en cause jusque-là. C’est également un exercice rendu difficile par la crise économique qui renforce naturellement d’une part les besoins de nos concitoyens, et d’autre part la fragilité de certaines situations structurelles comme celles des départements. Les prélèvements fiscaux locaux et leur logique de financement n’échappent pas à la désapprobation et à la critique des contribuables soumis également aux impôts nationaux. Le consentement à l’impôt est lui-même fragilisé par la médiatisation des cas d’évasion fiscale.

 

Pour certains, la réforme institutionnelle en cours et ses innovations ne semblent pas être à la hauteur des enjeux financiers. Par les arbitrages du budget de l’Etat par lequel transitent les dotations, les collectivités doivent pudiquement faire mieux, sans doute faire moins, sous la responsabilité et le choix des élus.

 

Elles doivent également faire autrement : mutualiser pour contourner la juxtaposition des compétences de collectivités, repenser les moyens pour adapter le service public, simplifier sans être réducteur, tout en répondant aux exigences exprimées localement. Les réformes et les réorganisations répondront-elles complètement au problème posé ? Quelles sont les initiatives pertinentes en la matière ? Quelles sont les pistes sur lesquelles nos trois métiers peuvent progresser pour accompagner ces changements ? Autant de questions auxquelles nous tenterons d’apporter les meilleures réponses pendant ces 18 èmes Assises.

 

Laurent MAZIERE

Président de l'AFIGESE